Madame Guillotine ☠ Yarns to die for ⚡

“Make Nine” 2021

En bonne personne dotée d’une pensée arborescente et totalement désorganisée, j’ai pris l’habitude de naviguer anarchiquement en fonction des vagues que mon cerveau me présentait. Résultat : dans mes projets personnels, je vais et je viens, je papillonne et commence tout sans rien finir. Forcément, en matière de tricot, c’est PAREIL 😖.

Bien se connaître est indispensable pour avancer dans la vie (et même pour faire du sur-place, d’ailleurs). Dans mon boulot, j’ai dû apprendre – à la dure – comment identifier mes défauts et quelles techniques mettre en place pour éviter le pire. Quand je dis “à la dure”, c’est qu’il a bien fallu que j’atteigne la fin de l’autoroute de la non-organisation pour me rendre compte que l’anarchie n’était pas un mode nominal de fonctionnement acceptable. Après des centaines de fichiers mal nommés et perdus, des feuilles d’heures vides depuis des mois que je devais passer un jour entier à remplir de mémoire en me maudissant de ne rien noter, après des dizaines de projets commencés, laissés de côté puis simplement abandonnés ou détruits, j’ai dû me résoudre à adopter une stratégie.

La conclusion est juste là, sous vos yeux ébahis : cette année, je vais planifier mes projets tricot. OUI.

(On y croit. allez. Avec moi.)

Sous l’influence des superbes “Make Nine” qui ont fleuri en janvier sur vos comptes Instagram, me voici en quête de neuf projets à planifier pour 2021. Je pars avec une excellente base : pour Noël, je fus gâtée par mon mari et mon frère, à qui j’avais confié ma “wishlist” de patrons tricot.

Résultat, j’ai d’ores et déjà à ma disposition :

Il y a également des objets dont j’ai besoin : un ou deux châles / écharpes manquent cruellement à ma garde-robe :

La liste est déjà copieuse. On est largement à plus de 9 projets 😭

Mais ce n’est pas tout, elle risque de gonfler davantage. Notamment suite à plusieurs coups de cœur instantanés, certains sur lesquels je bave depuis des semaines, voire des mois :

Non mais regardez-moi cette merveille, en plus il est entièrement réversible, je suis partie à la renverse en découvrant ce patron. Au secours. Sauvez-moi de la noyade laineuse.

BREF. Concentrons-nous un peu et faisons maintenant le tour des… bah des en-cours. Parce que j’en ai plein et j’ai honte. Cet exercice est une tentative d’auto exorcisme, pour que moi aussi j’arrive à ne pas avoir trente mille trucs à la fois dans vingt mille sacs différents.


Les trucs que je me suis promis de terminer avant de commencer quoi que ce soit d’autre (rofl)

Il y a un mois, quand j’ai décidé de frog mon Shifty Sweater monté à l’occasion de la #EquinoxeCastOnParty initiée par Céline, ma première réaction fut le soulagement d’avoir un en-cours en moins. J’ai honte.

Ce pull avait vraiment bien commencé. J’adore la technique de colourwork de ce patron, du jacquard sans faire de jacquard, que demander de mieux ? Sauf que j’ai trop tardé pour l’essayer. Et quand je le passai sur mes petites épaules, bam. Trop grand. J’ai donc re-bobiné mes écheveaux (de 100% BFL DK teinture maison) et les ai jetés dans mon stash. En attente de jours meilleurs.

Sauf que… Dans un autre sac, j’ai un Extra Texture Sweater en attente depuis un bail. La laine me fut offerte pour Noël 2019 (coloris “Break Me Down” de Countess Ablaze sur sa base Grande Merino DK), j’ai attendu août 2020 pour me décider à monter cet Extra Texture. Depuis… Hé bien depuis, il manque la même manche droite. Je ne l’ai plus touché, ou presque.

Plus ancien encore, un Sunday Sweater Mohair de PetiteKnit commencé… pfou, début 2020 ? Pauvre de lui ! Il me semble tout de même avoir atteint la séparation des manches, c’est ici que je l’ai laissé tomber car je manque de câbles pour mettre en attente tous ces en-cours. SHAME.

Laine : un brin de Silky Lace bleu-vert de chez Katia avec un fil mohair multicolore de toute beauté de chez Countess Ablaze.

Il me reste également une paire de Pop Radio Socks jaune fluo et orange. Alors certes, en attendant j’ai fait plein d’autres choses. Des chaussettes et des jambières de yoga pour offrir à Noël, de très belles chaussettes pour moi, deux couvertures pour des nouveaux-nés et j’ai teint PLEIN de laine. Vu comme ça, c’est pas si grave d’avoir autant d’en-cours.

Le “Make Nine” final !

Il va bien falloir que je me décide sur quels projets je me lance cette année. Les deux paramètres seront les suivants :

  • des modèles pour lesquels j’ai eu un coup de cœur (ça va pas aider, je les aime tous),
  • et surtout des projets qui seront un vrai plus dans ma garde-robe.

En ce moment, j’ai besoin de pulls cools, faciles à porter et plein de couleurs. Après tant d’années passées à avoir les cheveux arc-en-ciel, j’avais drastiquement réduit la palette de ma garde-robe qui oscillait autour de blanc, gris et noir avec quelques occasionnelles pointes de bleu jean. Cette époque est révolue. Mon blond platine me permet dorénavant de porter n’importe quoi sans inquiétude !

#1 : Romola Wrap

Les torts sont partagés entre l’amie Gaëlle et moi-même. Pour une raison qui nous échappe (sûrement la passion pour la laine), nous avons flashé sur le patron et avons décidé de nous lancer dans son Knit Along. J’ai teint en vitesse 3 écheveaux de BFL Silk 4ply pour elle, 3 pour moi, et du Suri Silk Lace en abondance pour nous deux. Voici nos deux choix de couleur :

Gaëlle devrait recevoir son colis demain jeudi, nous allons nous lancer ensemble et se serrer les coudes !

#2 HØST !

J’ai la laine, j’ai le patron, j’ai besoin de ce pull tout doux, donc autant y aller. J’adore le rendu du Høst, un pull facile à porter et pas trop long qui va s’adapter aux jupes comme aux jeans taille haute. J’ai teint mes deux écheveaux de bouclette en y ajoutant simplement un dégradé pastel jaune – rose – violet – rose – jaune. Le violet ne ressort pas autant que je l’aurais souhaité, mais je pense que le résultat sera cool quand même !

Les deux écheveaux de Bouclette re-teints par mes soins et bobinés, en attente d’un montage en bonne et due forme.

#3 Shifty

Bah oui, je l’ai frogged mais je l’adore, ce Shifty. C’est fascinant comme ce pull est versatile selon les couleurs que chacun·e choisit et comme elles sont organisées. Je pense que je vais garder mon harmonie initiale (bleu marine, violet, jaune moutarde et un écheveau “mister clean” qui s’en est bien tiré).

Une capture d’écran de quelques photos sur Instagram sous le hashtag #shiftysweater

#4 Sweetheart Bomber

Quel immense coup de cœur en découvrant ce modèle ! Un petit blouson hyper moderne, ajusté comme il faut, avec un potentiel rock’n’roll à faire pâlir toutes les pin-ups. Je n’ai aucune idée des couleurs que je choisirai, mais ce sera vitaminé, c’est certain.

#5 Pull Pompon

Dans ma lente redécouverte de la couleur, le meilleur terrain d’expérimentation est mon studio de teinture. Après avoir trouvé THE bleu (le fameux International Guillotine Blue), je me suis mise en quête du vert. J’ai envie d’un vert profond, très saturé, mais ni trop canard, ni trop jardin, pas sapin non plus. Ouais, c’est pas simple.

Long story short, je suis sur une recette sympa que j’aimerais appliquer a minima à ce pull Pompon, et dans le futur à un beau cardigan bien plumpy, peut-être dans ma base BFL Aran super brillante et bouffante.

#6 DK Toe-up Brioche Socks

Ah bah oui, il va nous falloir des accessoires. Ces chaussettes sublimes me font de l’œil depuis bien trop longtemps, il faut que je me lance. La brioche bicolore me fascine, surtout quand elle marie des couleurs bien pétantes. Nuff said.

#7 Brioche Basix Scarf

J’ai en ma possession un écheveau de la talentueuse Molly (The MiMo Yarn Co) que je voulais tricoter en brioche avec un de mes écheveaux en BFL et bambou dans le coloris “One Shade of Grey”. Il ne me manquait que le patron, et je crois bien que ce sera ce Brioche Basix Scarf de Susanne Sommer. J’étais à la recherche d’un modèle qui me permette de mettre le fil en valeur, pas forcément dans un châle. Je vais probablement lui rajouter des franges, juste parce que je n’aime pas trop les écharpes qui se terminent trop franchement.

#8 Sheltered Poncho

Le vêtement idéal pour chiller sur le canapé en toute saison, la pièce méga-cool qui s’enfile par dessus un legging, limite par dessus un pyjama, et qui les transforme en silhouette stylée.

Aucune idée des couleurs que je vais choisir, mais on verra. Il est possible que je reste assez classique et uni. Roh mais si, je sais faire aussi !

#9 Châle tricolore (Myristica ?)

J’ai la couleur de base (IGB sur la base BFL Tweedy), j’avais une idée de couleur de contraste (du rose pétant), puis j’ai plongé dans mon stash et en ai ressorti un sublime écheveau sorti du pétillant cerveau créatif de Rachel / FLYY Dyed. “Hokusai” va si bien avec IGB version tweed que je n’ai pas pu résister. Pour compléter ce duo, il s’avère que le coloris “Caramel au beurre salé” fait un troisième larron idéal.

Dans mes favoris Ravelry, trône un tas de patrons de châles tricolores sans pour autant que je sois arrivée à me décider. J’étais presque fixée sur le Nordic Sunrise Shawl, mais j’ai envie que les trois coloris soient vraiment mélangés, et pas juste enchaînés. Je ne voulais pas non plus de châle asymétrique (j’aime pas du tout du tout du tout) ni triangulaire (j’arrive pas à les porter). Mes exigences risquent d’être comblées par le châle Myristica de Marie-Amélie qui alterne de la brioche bicolore et du point mousse en rayures. Affaire à suivre !


Il est temps de vous rédiger un disclaimer en béton. D’une, il est fort possible que cette liste ne soit pas tricotée dans l’ordre, parce que j’ai beau essayer de faire des efforts pour être organisée, faut quand même pas trop m’en demander. Ensuite, il est aussi possible que la liste change un brin. Parce que ça va dépendre de mon humeur, de mes besoins, de la laine à ma disposition, de la saison…

Enfin, nous ne sommes pas là pour nous auto-flageller. Le tricot est un plaisir et doit le rester. Je veux bien me donner des objectifs pour m’inspirer, mais si c’est pour me désoler parce que je n’avance pas ou que je n’ai plus envie de tricoter tel ou tel modèle, ça ne sert à rien. Et ce n’est pas mon genre.

Donc rendez-vous en 2022 (ça paraît si loin encore !) pour faire le bilan ensemble ! En tout cas, j’espère que cette petite sélection vous aura aussi inspiré·e, car c’est surtout pour ça que je l’ai composée. Bon Make Nine à vous aussi !

Une réponse

  1. Pinaize la liste mais que des merveilles de projets!
    Et puis comme on dit (ou plutôt comme je dis ^^, autant avoir pleins de projets et faire son choix en fonction du moment, de l’humeur, du temps qui fait,….)
    Je me tâte aussi à faire le myristica cette année ( mais j’hésite encore pour le choix des couleurs), quand tu es prêtes à te lancer dis moi on pourrait se motiver ensemble (je suis un peu une madame châle, j’avoue !)

Répondre à Echolalia_creation Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *