Twitter —> Mastodon

Je suis en pleine migration depuis Twitter jusqu'à Mastodon. Voici ma petite liste évolutive de ressources utiles pour toutes les personnes dans ma situation qui se poseraient des questions sur le "grand saut" vers Mastodon.

Quelques bases

Twitter et Mastodon sont construits sur des métaphores différentes. Au premier abord, cela peut paraître compliqué. Je vous donne les petits trucs qui m'ont aidée à comprendre :

  • En résumé, Mastodon n'est pas un site ou un service de microblogging, c'est un protocole. Une manière de faire quelque chose. Mastodon est un logiciel libre basé sur le standard ActivityPub. On n'ouvre pas un compte SUR Mastodon comme on le fait SUR Twitter, on ouvre un compte sur un serveur où une instance de Mastodon est installée. Certains fournisseurs ont décidé de fournir des comptes e-mails, comme gmail ou Protonmail, et vous proposent d'ouvrir un compte chez eux (la 2e partie de votre adresse e-mail trahit quel fournisseur vous avez choisi) et vous donnent accès à leurs serveurs qui hébergent vos e-mails chéris et vous les envoie en temps voulu. Vous pouvez écrire un e-mail à n'importe qui d'autre sur la planète qui possède un compte e-mail chez n'importe quel fournisseur. Mastodon est un peu basé sur le même principe : les instances Mastodon sont un peu comme des fournisseurs d'e-mails. L'instance que vous choisirez vous permettra de communiquer avec n'importe qui, sur n'importe quelle autre instance.
    +Comme Mastodon est basé sur un protocole open source, les personnes qui l'installent sur leur serveur peuvent le modifier comme elles le souhaitent. Selon l'instance que vous choisirez pour créer votre compte, certaines fonctionnalités peuvent être légèrement différentes.
  • Mastodon est construit sur un modèle décentralisé. Chaque instance de Mastodon peut survivre telle quelle. Il en naît et meurt chaque jour sans que cela n'affecte vraiment le réseau entier. Si Twitter fermait demain, elle emporterait avec elle TOUS les comptes que quiconque aurait ouvert depuis sa création. Twitter est un service, Mastodon est un protocole.

Choisir la bonne instance

Les instances se différencient :

  • par leur apparence (thèmes) et par les petites différences de fonctionnalités (citer des toots, compte de retoots, etc),
  • par la manière dont elles sont modérées et dont les règles s'appliquent : chaque instance a son propre code de conduite et sa manière de l'appliquer,
  • par quelles instances elles décident de bloquer (pratique si vous n'avez plus jamais envie de voir le contenu d'un certain groupe de personnes),
  • par les personnes que vous y trouverez : chaque instance a sa "timeline" locale faite de tous les toots des personnes qui ont un compte sur cette instance, comme vous. Ça peut devenir vraiment très intéressant si vous décidez de choisir une instance qui réunit des personnes ayant les mêmes intérêts que vous, comme les jeux de rôles ou le tricot parmi plein d'autres.
  • par leur fiabilité dans le temps : qu'elles soient petites ou grandes, les instances ne sont pas immortelles. Certain·e·s admins fatiguent sous la charge de travail ou ferment leur instance pour des raisons de coût. Si l'instance sur laquelle vous avez votre compte ferme, vous devrez créer un nouveau compte ailleurs. Il existe quelques outils pour récupérer ses followers / followings et les "migrer" vers un nouveau compte, je m'y intéresserai bientôt quand je quitterai mastodon.social.

Si les intérêts des personnes de l'instance ou le code de conduite vous importent peu, je vous conseille de choisir votre instance en fonction du langage qui y est parlé, ou du pays / ville / réseau / écosystème que vous fréquentez. J'ai vite compris que l'instance "mère", mastodon.social, n'est pas forcément une bonne idée. Beaucoup de personnes choisissent cette instance en premier choix, ne sachant pas trop où aller. Mais Mastodon étant par principe un système décentralisé, il est logique d'encourager d'autres instances plutôt que de se masser sur une seule énorme.

Le deuil de votre timeline Twitter / Retrouver vos followings sur Mastodon

Je sais... C'est dur de laisser derrière soi une timeline qu'on a parfois mis plus de 10 ans à composer, tout ça pour repartir de zéro ou presque. Heureusement, il y a quelques astuces pour relativiser cette perte :

Quand vous avez retrouvé quelques uns de vos followings, allez visiter leur liste de followings et explorer qui ils/elles suivent pour voir si un peu de pollinisation croisée peut arriver !

Cross-posting

Au début de votre migration, le cross-posting peut être une bonne manière de vous habituer au réseau. Beaucoup d'utilisateurs/trices de Mastodon n'y sont pas favorables, et ça se comprend. Si vous faites du cross-posting mais restez sur Twitter, ce n'est pas le but de la manœuvre. À quoi bon faire l'effort de créer un compte Mastodon pour y poster du contenu automatique ?

Je suis en faveur d'une transition progressive qui respecte les émotions et l'implication des personnes. Pour beaucoup d'entre nous, Twitter tient encore une grosse place dans notre affect et notre vie numérique. J'ai moi-même laissé derrière moi 10 ans de curation et de personnes passionnantes. C'est difficile de laisser derrière soi les bénéfices d'un travail si fastidieux. Quitter Twitter signifie aussi laisser derrière moi beaucoup de gens géniaux qui ne feront pas le bond vers Mastodon. Pour l'instant, j'ai conservé mon compte pour garder le contact avec ces personnes qui restent sur Twitter ou celles qui ont besoin d'aide pour effectuer leur migration.

Créer sa propre instance

Si vous ne savez toujours pas quelle instance choisir, si vous n'en trouvez pas qui vous correspond, vous pouvez créer la vôtre. Cela demande des connaissances techniques et un peu d'investissement financier car l'hébergement vous revient. Certains fournisseurs d'hébergement proposent une installation de Mastodon en un clic à partir de 5*€ par mois. Vous pourriez ouvrir votre instance pour vous seul·e et/ou y inviter quelques ami·e·s, ou des personnes qui partagent vos intérêts. Gardez en tête que vous en seriez tout de même l'admin et que la modération vous incomberait en cas de contenu non autorisé.

Articles et resources

A very good introduction and how-to (EN):
https://medium.com/@GinnyMcQueen/toot-how-to-intro-to-mastodon-e5655bfa87d2

Quelques astuces dans ce toot :
https://mastodon.at/@switchingsocial/100566763317326469

Une faille de principe, à suivre :
https://twitter.com/adrienneleigh/status/850061121184604160

Vos astuces et vos liens sont les bienvenus ! N'hésitez pas à me les soumettre.